Partir en vacances : Formalités et Conseils

Les vacances ne s’improvisent pas ! Cela nécessite une préparation tant sur le plan organisationnel que financier.

Formalités et conseils :

Carte d'identité / Passeport / Visa

Pour voyager au sein de l'Union Européenne et pays limitrophes (Angleterre, Monaco, Suisse), une carte nationale d'identité en cours de validité est suffisante. Au-delà, un passeport en cours de validité est nécessaire.

Le passeport biométrique succède au passeport électronique sur tout le territoire. Le passeport électronique contenait déjà une puce électronique où étaient enregistrées toutes les données d'état civil de la première page, ainsi que la photo d'identité en format numérique. Le passeport biométrique comprend en plus les empreintes digitales numérisées de 2 doigts du détenteur du document (les enfants de moins de 6 ans, qui n'ont pas encore leurs empreintes définitives, ne sont pas concernés).

Le nouveau passeport est plus cher que l'actuel. Il en coûte 89 euros pour un passeport adulte, 45 euros pour les 15-18 ans et 20 euros pour les moins de 15 ans. La validité ne change pas, elle est de 5 ans pour les mineurs et de 10 ans pour les adultes. Pour l'obtenir, vous devez en faire la demande à la mairie de votre domicile ou à la préfecture ou sous-préfecture compétente selon votre résidence.

Par ailleurs, de nombreux pays exigent qu'un visa soit apposé sur le passeport du voyageur. Il apporte la preuve qu'une autorisation d'entrer dans le pays a été donnée. Il se présente sous la forme d'un tampon ou d'une vignette autocollante apposée sur le passeport en cours de validité. 

Il s'obtient auprès des consulats étrangers ou du service consulaire de l'ambassade du pays où vous souhaitez vous rendre. Les modalités d'obtention et la validité du visa varient selon la législation du pays d'accueil.
[Retour Sommaire]

Visa Vacances Travail (VVT)

Il permet de séjourner, à titre individuel, dans un Etat signataire afin d'y passer des vacances, tout en y exerçant un métier pour compléter ses moyens financiers.

Les pays concernés par ces accords sont :

  • l'Australie,
  • le Canada,
  • le Japon
  • et la Nouvelle-Zélande.

La durée du séjour ne doit pas dépasser un an à compter de la date d'entrée dans le pays. A votre arrivée, un permis de travail vous sera établi. La durée d'emploi chez un même employeur peut-être limitée. Vous ne pourrez pas bénéficier du système de protection sociale (chômage, maladie, etc.) du pays d'accueil.

A l'exception de l'Australie qui n'impose plus de quota pour les Français, le nombre de participants à ce programme est limité et fixé chaque année entre les pays participants. 

Les conditions pour faire une demande :

  • avoir entre 18 et 30 ans révolus (35 ans pour le Canada)
  • ne pas avoir déjà bénéficié de ce programme dans le pays en question.
  • être titulaire d'un passeport français en cours de validité
  • disposer de ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins au début du séjour.
  • ne pas être accompagné d'enfants à charge 

[Retour Sommaire]

Vaccinations

Fièvre typhoïde, Hépatite A, Paludisme, Fièvre jaune, rage... et encore bien d'autres maladies et infections pourraient être évitées Alors pour ne rapporter que de bons souvenirs de vos vacances, il est préférable de prendre quelques précautions avant votre départ.

L'Institut Pasteur a établi la liste des 5 maladies infectieuses représentant le plus grand risque pour les voyageurs, en fonction de leur gravité et de leur probabilité :

  • le paludisme,
  • l'hépatite A,
  • les IST (Infections Sexuellement Transmissibles),
  • la dengue
  • et enfin mais pas des moindre, la " turista ".

Vous pouvez également connaître les recommandations vaccinales en fonction de votre pays de destination. L'institut Pasteur propose des consultations aux voyageurs avant et après leur départ à l'étranger afin de leur apporter toutes les recommandations nécessaires  sur les vaccins à réaliser et l'attitude de prévention à adopter selon le pays de destination. Il propose également sans rendez-vous des séances de vaccinations.
[Retour Sommaire]

Carte Européenne d'Assurance Maladie

Il existe une carte européenne d'assurance maladie (CEAM) valable au sein de l'Espace Economique Européen (pays membres de l'Union+ l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein) et en Suisse.

Elle permet la prise en charge des soins médicalement nécessaires au cours de votre séjour, selon les formalités en vigueur dans ce pays. Chez le médecin, le pharmacien et dans les hôpitaux du service public, présentez votre carte. Vos frais médicaux seront pris en charge dans les mêmes conditions que pour les assurés du pays qui vous accueille. Elle est nominative et valable un an.
Pour l'obtenir, adressez-vous à votre Caisse d'Assurance Maladie au moins 2 semaines avant votre départ.
[Retour Sommaire]

Permis de conduire international

Le permis de conduire français est reconnu dans tous les Etats de l'Union Européenne et de la CEE. En dehors, certains pays exigent qu'il soit accompagné d'un permis de conduire international. Gratuit et valide trois ans, ce permis est une traduction de votre permis français et vous permet de conduire partout dans le monde.

Il concerne avant tout les séjours touristiques et n'est délivré qu'aux personnes pouvant justifier d'une résidence en France. Vous pouvez l'obtenir en déposant une demande auprès de votre préfecture ou sous-préfecture.
[Retour Sommaire]

Informations sur votre pays de destination

Le site du Ministère des affaires étrangères et européennes apporte des conseils aux voyageurs souhaitant se rendre dans un pays étranger. Des informations actualisées, pour chaque pays, sur les conditions : de sécurité, du réseau des transports, climatiques, de formalités, de santé... sur place.
[Retour Sommaire]

Douanes

Tabac, alcool, denrées alimentaires, médicaments, objets contrefaits, animaux, espèces végétales... qu’est ce qui est autorisé de ramener dans sa valise. En tant que vacanciers vous avez des devoirs, si vous ne respectez pas certaines règles, des sanctions importantes sont appliquées.

La Direction Générale des Douanes et Droits Indirects vous informe sur la législation en vigueur afin que votre retour de vacances se passe au mieux.
[Retour Sommaire]

Assurances

Une assurance voyage est un contrat qui vous permet de bénéficier d'indemnités pour des dommages que vous avez subis ou occasionnés durant votre voyage en France ou à l'étranger. Ainsi, elle peut inclure notamment l'assistance rapatriement, le remboursement des frais médicaux payés sur place, l'envoi de pièces détachées et la prise en charge des frais de remorquage pour les véhicules... Elle peut également couvrir les frais occasionnés par l'annulation d'un voyage, la perte, le vol ou la destruction d'effets personnels (dont les bagages), un accident ou des problèmes médicaux. Les services peuvent légèrement varier suivant les organismes assureurs.

Vous pouvez souscrire une assurance voyage auprès :

  • des agences de voyages, si vous faites appel à elles pour la réservation de vos vacances
  • des compagnies d'assurances
  • des organismes spécialisés (Europ Assistance, Mondial Assistance...)

[Retour Sommaire]

Droits des vacanciers, conseils en cas de litige

Vol annulé, bagages volés, carte bleue perdue, hébergement non conforme…

Les désagréments ou litiges ne manquent pas. Alors pour partir en vacances tranquillement, vous trouverez sur le site de la " Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes " des conseils pour prendre les précautions qui s'imposent et mieux défendre vos droits.
[Retour sommaire]

randomness